Le revenant

Publié le par nefertiti

                                                      Le revenant



Une plume poussée par des vents venus des lointains, des fenêtres spirituelles s'ouvrent, comme pour accueillir une âme invisible, des mots oubliés joués sur les cordes d'un chant lyrique.

Il entre dans ma chambre sans frapper à la porte, rôde autour de mon lit, silencieux comme un chat et vient poser ses lèvres chaudes sur mes paupières endormies.
" - Sab, réveille-toi, réveille-toi mon ange, je suis revenu de mon long voyage, réveille-toi, réveille-toi mon amour, me voilà auprès de toi !"

Les yeux plongés dans les profondeurs du sommeil lèvent difficilement les cils dérangés par la voix étranglée du passé.

"-C'est toi, Adam, que veux-tu de moi ? Que viens-tu faire en cette nuit ténébreuse, sans lune et sans étoiles ? Pourquoi as-tu quitté ta belle tombe et les jolies pierres des silences ? "

L'ombre souriante me répond : "- Ö Sab, prunelle de mes yeux ! Je suis revenu chercher ton coeur amoureux et tes promesses d'hier, te souviens-tu de mes baisers enflammés, de ces rivages romantiques où ton corps faisait mon plus beau paradis ? Te souviens-tu de ces moments inoubliables passés dans les alcôves imaginaires de l'amour et qui se mélangeaient, autrefois avec les premières lueurs des aubes ? "

"- Au nom de dieu, maître des bois et des fontaines, de quoi parles-tu ? A quoi bon de réveiller des sentiments enterrés dans les terres de l'oubli ? Il faut dire que la comédie était bien jouée et méritait tous les applaudissements du monde, sauf que le déluge de l'absence a déchiré l'amour en mille morceaux et le temps a fait une bonne soupe, la mémoire n'a gardé qu'un simple nom de ton souvenir, retourne-toi, Adam chez les morts, le fils de Nyx m'invite à visiter  son château ! "

                                                                         Nefertiti

Publié dans Mes mots

Commenter cet article