Mélancolie rêveuse

Publié le par nefertiti




Le soleil endormi profondément dans son lit,
S'abandonne entièrement aux heures de mélancolie
Et embrasse de ses lèvres pâles les bouts de la folie,
L'esprit épuisé, suit le rythme de la triste musique,
Le temps devient gris et nostagique
Dans les bras du palais onirique.

La nuit dans sa paisible obscurité
M'invite à chanter ma sensibilité,
Je plonge ma tète dans sa beauté noire,
A la recherche d'un faux espoir
Pour noyer les fantômes libres de mes déboires
Et sécher les pleurs éternels de mon mouchoir,

Tel un oiseau nocturne
Dans son sommeil taciturne,
Rêve de caresser de ses ailes brunes,
Le visage aimé de la lune
Et de s'accrocher aux étoiles diamantées
Pour ne pas tomber dans la toile d'araignée.

  Nefertiti

Publié dans Mes mots

Commenter cet article

chrys722 04/09/2010 08:37



que la vie serait triste sans mélancolie ,les rires et joies n'auraient tout leur sens.


Bien apprécié votre approche de la mélancolie.



Naru_lilium 26/03/2010 22:12


Ce texte est vraiment beau.


mystery 21/12/2008 09:37

votr blog m tortur dn chak visit....

sarang 27/05/2008 09:16

Merci de m'avoir souhaîté la bienvenue.A bientôt et bonne journée.

tony87000 09/05/2008 11:45

partager sous les lumières de lune l'encre de nos yeux sous l'effet de ta plume ...... amitiés . tony